Ici je passe. Je me pose. Les outils sont sommaires, les muscles empilés bizarrement peu entraînés; des phalanges comme mal graissées; et il faut mettre de l'ordre. Si j'osais, tout resterait en plan; un brouillon, pas loin du chiffon; un truc qui s'en balançant se délave au soleil; puis s'invisibilise. Les dernières notes pourraient se lire ainsi: "Merci, j'ai aimé être avec vous. Là j'ai oublié, mais vous le disiez fort. Bien à vous." Si j'osais...

oiseau brodé de la Mamie

projet Jean Malrieu

mise en chansons d'une sélection de poésies profondément simples. Ma tâche actuelle la plus limpide.

chansons

sur des textes de Victor Hugo, Juan Ramón Jiménez, Yve Bressande, Armelle Chitrit, Géraldine Favre, moi-même et d'autres

musiques de théâtre

comme poésie vivante avec Muriel Carrupt/cie Le Caillou Rouge, et clandestinement avec Julio Guerreiro/cie Monika Neun